0 3 minutes 1 mois
Single Post
Affaire du chauffeur I. Fall à Darou Khoudoss : La réaction de l’Ambassade de la Chine au Sénégal

 L’Ambassade de la Chine au Sénégal au Sénégal sort de sa réserve. Ce, pour réagir suite à l’affaire du chauffeur Ibrahima Fall malmené dans une entreprise chinoise de carrières de béton dénommée «Diwane». Laquelle se situe dans la concession minière des industries chimiques du Sénégal (ICS) à Thiès.

« L’Ambassade de Chine au Sénégal a remarqué une vidéo circulant sur internet concernant deux ressortissants chinois et un citoyen sénégalais, nous en sommes profondément préoccupés et nous tenons à faire savoir notre position», a fait savoir d’emblée le porte-parole de cette institution diplomatique.

Il poursuit, dans le document reçu, ce jeudi 13 juin : «Le gouvernement chinois exhorte toujours les ressortissants et entreprises chinois au Sénégal à observer strictement les lois et règlements sénégalais, à respecter la culture et les coutumes locales, à vivre en amitié et harmonie avec la population locale, et s’oppose fermement aux actes de violence à l’encontre de toute personne, en toutes circonstances et de quelle manière que ce soit».

En même temps, ajoute-il, «nous constatons qu’une enquête nécessaire est en cours, afin de rétablir la vérité et l’intégralité de l’incident ».

«Nous notons également que certains commentaires en ligne ont fait des remarques irresponsables. Il nous est impératif d’inviter le public et les médias à rester vigilants à toutes tentatives de sortir les choses de leurs contextes et d’exploiter cette affaire pour attiser l’hostilité entre communautés et ternir l’image des amitiés sino-africaine et sino-sénégalaise », a regretté l’Ambassade de la Chine au Sénégal.

Elle précise que les coopérations d’amitié sino-sénégalaise fructueuses ont résisté à l’épreuve du temps et des aléas internationaux, et contribué considérablement au bien-être de nos populations. « C’est le courant de l’histoire et l’aspiration commune de nos peuples qu’aucune force ne saurait jamais ébranler ou empêcher », a-t-elle conclu.

Laisser un commentaire