0 2 minutes 5 jours

L’étau se resserre autour des huit candidats au Baccalauréat pris dans une affaire de fraude par la Brigade de gendarmerie de Dahra Djolof. Après avoir été déférés, hier lundi, au parquet de Louga à l’issue de leur garde à vue, ils ont été présentés au Procureur près le Tribunal de grande instance de Louga.

À l’issue de leur confrontation avec le représentant du ministère public, les mis en causes ont été placés en détention provisoire et transférés à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Louga où ils ont passé leur première nuit, comme rapporté par L’OBS.

Les individus, impliqués dans un réseau organisé de fraude à l’examen, ont été appréhendés de manière inattendue lors d’un contrôle de routine effectué par le coordonnateur du jury 1050 au centre ex-Cem 1 de Dahra. Lors des interrogatoires, l’un des suspects a impliqué les autres membres du réseau, conduisant à leur arrestation au sein même du centre d’examen. Le groupe a été envoyé à la prison de Louga et sera jugé la semaine prochaine pour «fraude à un examen».

Laisser un commentaire