0 1 minute 11 mois

Plus de 60 migrants sont présumés avoir perdu la vie à bord d’une pirogue partie des côtes sénégalaises, plus précisément à Fass Boye début juillet et retrouvée lundi au large du Cap-Vert, a indiqué mercredi l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).
Le nombre de personnes décédées est estimé à 63, celui des survivants étant de 38, dont quatre enfants de douze à seize ans, a dit à l’AFP une porte-parole de l’OIM, Safa Msehli.

Laisser un commentaire