0 2 minutes 1 mois
Single Post
Thiès – UDE : Les travailleurs réclament 4 mois de salaire à Diop Sy

 Quatre mois de salaire. C’est le dû que réclament, en cette veille de Tabaski, les travailleurs de l’Urbaine d’entreprise (UDE), une société de gestion des ordures ménagères dans la ville de Thiès, propriété du député-maire de Tivaouane, Demba Diop Sy.

Très en colère, ces chauffeurs et mécaniciens qui s’occupent au quotidien de la gestion des ordures ménagères dans la ville aux-deux-gares et de l’entretien des camions, crient leur désarroi.   «Nous vivons dans des conditions misérables au sein de cette entreprise, avec les retards des salaires. Nous n’avons jamais vu nos contrats. On nous paye sous l’arbre à palabre. On met l’argent sous pli, dans une enveloppe et nous le recevons n’importe où et quand. C’est inadmissible !», s’offusquent-ils.
Tout en poursuivant «Dans cette entreprise, il n’y ni assurance ni augmentation de salaire. Les salaires varient entre 100.000 FCFA et 125. 000 FCFA».
Chauffeur ayant totalisé presque une quinzaine d’années de travail dans cette entreprise, Cheikh Ndiaye, se désole du fait qu’ «après avoir passé la Korité dans la dèche, les travailleurs de l’UDE risquent, pour la Tabaski, de fermer les yeux sur leurs besoins familiaux».

Et de fulminer: «Je dois aller passer la fête à Mbilor, mon village natal, dans le département de Dagana avec ma famille, mais, jusqu’à l’heure où je vous parle, je me trouve dans le doute, désorienté. J’ai peur d’y aller avec les mains vides ».

« Nous sommes dans l’inquiétude totale. Comme à Tivaouane, d’autres travailleurs dans d’autres coins du pays, vivent la même situation », ajoute un autre chauffeur du nom de Madické Sarr.

Laisser un commentaire