0 2 minutes 2 mois
Single Post

Dans le cadre de la loi d’amnistie promulguée par le président sortant Macky Sall, beaucoup de détenus dits politiques ont été libérés. 

Mais selon le chargé de communication du mouvement FRAPP, 16 d’entre eux sont toujours dans les liens de la détention, entre les prisons de Dakar, Thiès et Ziguinchor.
‘’Beaucoup de détenus dits politiques ont été libérés, à l’exception de 16 qui demeurent dans les prisons du Sénégal. Il s’agit de Mamadi Aidara qui est actuellement à la prison de Rebeuss, dont le dossier est au niveau du 2e cabinet, d’Alioune Dieng qui est à la chambre 44 de la prison de Rebeuss, 6e cabinet. Il y a également Mouhamadou Abdoulaye Marcel Gningue, chambre 19 de la prison de Rebeuss, 1er cabinet , quatre au niveau du Camp pénal et d’autres qui sont dans les autres régions », selon le chargé de communication du FRAPP sur RFM.
Daouda Guèye évoque des problèmes de procédure et interpelle les nouvelles autorités. « C’est dû à des problèmes de procédure et nous appelons les nouvelles autorités à diligenter la libération de tous ces détenus afin qu’ils puissent recouvrer la liberté’’.

Laisser un commentaire