0 2 minutes 2 mois
Meurtre de Seydina DIOP à Pikine: 6 policiers impliqués en garde à vue

Mort le 24 mars à l’hôpital Principal de Dakar suite «aux complications métaboliques et hémodynamiques résultant d’un polytraumatisme sévère», Seydina Mouhamed Diop va peut être avoir justice. Une enquête ouverte par le parquet et confiée à la Division des Investigations Criminelles (DIC) a abouti à l’arrestation de 6 policiers qui sont supposés être les personnes qui ont tabassé le défunt jusqu’à ce que mort s’en suive.
D’après Libération, dans sa livraison de ce 2 avril, tous les policiers incriminés sont en service au commissariat de Pikine.
Lors d’une descente à Pikine après que des sources ont donné des informations sur la présence de trafiquants de drogue, ils ont conduit les personnes qu’ils ont arrêtées au Technopole pour les tabasser. Un septième policier ajoute le canard qui, au début était incriminé, a été écarté des accusés grâce à un témoignage d’une des victimes présente avec Seydina Mouhamed DIOP dans la fourgonnette.
Malgré le passé carcéral de la victime, la justice s’est autosaisie pour identifier les coupables. A présent les limiers sont en position de garde à vue à la DIC.

Laisser un commentaire