0 3 minutes 4 semaines

Impliqué dans une sombre affaire d’escroquerie au visa portant sur une vingtaine de millions de fcfa, le lutteur Papiss Cissé, plus connu sous le nom de Lac de Guiers 2, avait été arrêté par la police de Guediawaye ce mercredi 15 mai.
Cependant, grâce à un prêt de plusieurs millions provenant du groupe Dsport, le leader de l’écurie Walo pourrait bientôt recouvrer la liberté.

D’après les informations recueillies par Dakaractu, le groupe médiatique Dsports a effectivement prêté une somme de 10 millions FCFA au lutteur Lac de Guiers 2 afin qu’il puisse s’acquitter de sa dette envers la partie civile. Cette transaction a été réalisée hier (jeudi) par le biais du patron de la chaîne sportive Dsports, Bakary Cissé, et de son directeur, Mbaye Sène, qui a procédé au décaissement de la somme.

Ce dernier a tenu à préciser que le prêt appartient à Dsports et que Lac 2 devra le rembourser intégralement lorsqu’il aura un combat et ou une autre possibilité de le faire. Il est à noter que le journaliste Bakary Cissé, fondateur de Dsport, est aussi l’oncle paternel de Lac 2. Ce lien familial a sans aucun doute facilité l’intervention du groupe médiatique en faveur du lutteur de l’écurie Walo.

Néanmoins, selon le directeur de Dsport, Mbaye Sène, l’initiative de soutenir Lac 2 a été prise de manière responsable, au-delà de ces considérations familiales, dans le but de venir en aide au lutteur. Étant donné que le procureur a été informé de cette démarche visant à dédommager la partie civile, la situation du lutteur, qui risquait d’être placé sous mandat de dépôt, pourrait s’améliorer.

En effet, Lac 2 pourrait bénéficier d’une liberté provisoire avec la possibilité de comparaître ultérieurement devant la cour pour la suite judiciaire de l’affaire. Et ou
ou d’un classement sans suite selon l’appréciation du procureur…

Laisser un commentaire