0 3 minutes 2 mois
Mamadou Badio CAMARA : «Nos institutions sont loin d’être en crise»

Le président du Conseil constitutionnel, Mamadou Badio CAMARA, s’est réjoui, mardi, à Diamniadio, de la stabilité des institutions sénégalaises lors de la prestation de serment du président Bassirou Diomaye Diakhar FAYE, au centre des expositions de Diamniadio. « Nos institutions sont loin d’être en crise, elles tiennent debout dans le cadre de la Constitution. Le président de la République, tout comme l’Assemblée nationale, ont toujours accepté de se soumettre aux décisions du Conseil constitutionnel. C’est dire qu’il n’y a pas une crise institutionnelle mais une volonté commune de jamais sortir du cadre délimité par la Constitution”, a-t-il insisté.

Le président du Conseil constitutionnel a par ailleurs salué la résilience de l’Institution qu’il dirige ainsi que celle du peuple sénégalais face aux circonstances particulières qui ont entouré la tenue de l’élection présidentielle. « Le Conseil constitutionnel, face à ceux qui ont tenté de le déstabiliser par des moyens non conventionnels, au nom du peuple, a dit le droit sans haine ni crainte”, a-t-il indiqué.

Selon Mamadou Badio CAMARA, le peuple sénégalais, en dépit des perturbations ponctuelles, est résolument adossé à sa tradition de dialogue et de Téranga et mérite la stabilité institutionnelle que procure une bonne gestion du processus électoral marquée par la transparence et la sincérité.  Il a en outre salué  la crédibilité de l’élection présidentielle du 24 mars consacrant Bassirou Diomaye Diakhar FAYE comme cinquième président de la République du Sénégal.

« L’élection présidentielle qu’on croyait définitivement compromise a pu se tenir même dans un délai réduit sans qu’aucune irrégularité de nature à altérer la crédibilité du scrutin n’ait été noté », a-t-il déclaré.

Le magistrat d’indiquer que le vainqueur a été clairement identifié dans les heures qui ont suivi la fermeture des bureaux de vote et les félicitations des autres candidats dans la foulée.

Laisser un commentaire