0 2 minutes 1 mois

Lors du dialogue politique, Macky Sall a annoncé qu’il va saisir l’Assemblée nationale pour le vote d’une loi d’amnistie, qui couvrira les faits qui ont eu lieu de 2021 en 2024. Sur le plateau de la 7TV, Ismaila Madior Fall, ministre des Affaires étrangères et précédemment ministre de la Justice, a fait des précisions. Pour le professeur agrégé en droit, cette loi d’amnistie ne concernera pas l’affaire Adji Sarr – Ousmane Sonko, qui figure pourtant dans la fourchette de temps annoncée.

“L’affaire Adji Sarr – Ousmane Sonko et l’affaire contre Mame Mbaye Niang n’ont rien à avoir (avec la loi d’amnistie). Par ce que cette loi, elle vise les faits liés aux manifestations”, a affirmé le ministre.

Interpellé par Maimouna Ndour Faye, qui lui fait savoir qu’il pourrait donc s’agir d’un piège, Ismaila Madior Fall a répondu : “Non, ce n’est pas un piège. Vous m’avez posé une question et j’ai répondu. Si on ne met pas expressément ces faits (affaire Adji Sarr et affaire Mame Mbaye Niang) dans le périmètre de l’amnistie, elles n’en feront pas partie. Pourquoi les gens veulent-ils mettre ces affaires dans l’amnistie?”.

Laisser un commentaire